mercredi 29 mars 2017

Les nuits de Shéhérazade, tome 1 : Captive

"- Combien de temps un homme doit-il payer pour ses erreurs, sayyidi ?
- Jusqu'à ce que toutes ses dettes soient effacées. Jusqu'au pardon... répondit Khalid sans hésiter."


Présentation de l’Éditeur : Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…

Auteure : Renée Ahdieh est une auteure américaine

Genre : Jeunesse

Le livre commence ainsi : 

"Jamais aube ne fut plus triste et ciel matinal plus sinistre.A l'est le petit jour argenté n'exprimait que de la tristesse.
Sur la terrasse du toit de leur palais, un père et son fils observaient ce spectacle de toute éternité."


Mon avis : 

J'ai lu ce livre grâce à ma topinette Milly Jess qui a eu la gentillesse de me l'offrir pour mon anniversaire <3 Merci encore à elle (te n'aime fort ma chérie !!).
Je commencerais malheureusement ma chronique par une mauvaise nouvelle pour les lecteurs et un coup de gueule contre les éditions Hachette. 
C'est au beau milieu de ma lecture de ce livre que j'ai appris que son  deuxième tome ne serait jamais disponible en version française, même pas en e-book. Et là, je m'insurge ! Quel manque de respect envers les lecteurs que de leur faire commencer une saga dont ils ne connaîtront jamais la fin ! Surtout qu'il n'y avait que deux tomes apparemment. Pourquoi ne pas au moins rendre le deuxième tome disponible en e-book ? 
Je connais pas mal de lecteurs qui n'achètent plus de sagas tant que tous les tomes ne sont pas sortis parce qu'ils ont cette peur d'être frustrée, et je les comprends !! C'est ce que je fais en règle générale d'ailleurs. Du coup, c'est le chat qui se mord la queue ! 
Je donnerais donc un mini avis sur ce livre, mais pas plus, parce que je suis trop agacée par les maisons d'éditions et leur faculté à prendre leurs lecteurs pour des portefeuilles ambulants.

On retombe en enfance ^^

Donc, ce livre m'attirait forcément car, qui ne connait pas les contes des Mille et une nuits et la fameuse Shéhérazade qui, pour survivre, raconte chaque nuit une histoire au sultan. Une histoire qui n'a pas de fin et qui donc lui confère la possibilité de rester en vie tant qu'elle sait le distraire.


Evidemment, Captive est une réécriture du conte original. Même si j'aurai aimé qu'il ne s'en  éloigne pas autant. Shéhérazade raconte bien des histoires à son mari pour rester en vie, mais on passe vite à autre chose. Je n'ai pas eu assez d'histoires de la part de Shazi. Ce sont surtout ces passages-là qui m'ont plu, d'ailleurs, et ils sont trop peu nombreux à mon goût.

On part après sur un quasi triangle amoureux et je n'ai d'ailleurs pas vraiment réussit à m'attacher aux personnages. Sauf peut-être à Jalal et Despina qui, à mon sens, sont bien plus intéressants et nuancés.
La relation amoureuse entre Shazi et Khalid est belle, mais sans plus. J'ai trouvé Shazi trop présomptieuse et capricieuse.


Par contre, l'écriture de l'auteure est vraiment très belle et j'ai pu noter un flot incessant de citations que j'ai adoré. 

Pour ceux qui aimeraient lire le livre, sans avoir la chance d'avoir la suite, je peux déjà dire qu'on apprend tout de même pourquoi Khalid fait tuer toutes ses femmes, mais bien évidemment, on a envie de connaître la suite car il se passe pas mal de rebondissements.


Donc voilà, une lecture plaisante, mais pas inoubliable, surtout en sachant que je n'aurai pas l'occasion de lire la suite. Tant pis pour moi et dommage pour ceux qui ont vraiment  adoré et qui n'auront peut-être jamais les réponses à leurs questions... Merci Hachette #Sarcasmes.


Citations :


"- On ne peut pas prévoir l'avenir, et il n'y a rien qu'on puisse faire pour changer le passé.- Mais du passé on peut tirer les leçons... [...] Pour que plus jamais le passé ne se répète !"

"Ils doivent s'exercer avant le combat, hasarda Despina.
- L'intelligence thébaine me surprend !
- Si je vous pousse dans le sable, vous n'aurez plus l'air d'une reine, mais d'une souillon."

"Je suis jeune donc inexpérimentée, mais voici ce que je sais : se sentir responsable, ce n'est pas forcément être coupable, et puis il vaut mieux construire le bonheur que de regarder le bonheur."

"Tu es... extraordinaire, reprit Khalid. Tu ne cesses de me surprendre et, cependant, je n'en suis pas le moins du monde surpris... Parce que ainsi es-tu, Shazi. Infinie. D'une totale liberté d'actes et de pensées."

"Chacun de ses mots brisait davantage les remparts et les murailles dont elle s'était fortifiée le coeur [...]. La voie de la raison protestait en silence et lui soufflait de résister tandis que son coeur, cet insensé, accueillait l'intrusion et cette conquête comme un chant d'alouette saluant la victoire de l'aube.
Comme un condamné à qui grâce est faite."

"Quels étaient ses sentiments pour lui ?
Malheureusement, se poser la question, c'était déjà y répondre.
Et reconnaître son pouvoir sur elle. Sur son coeur."

"- Nous autre, les femmes, nous avons souvent la tristesse comme compagne d'infortune, n'est-ce pas !
- Que veux-tu dire ?
- Eh bien, nous sommes assez fortes pour prendre le monde à bras-le-corps, mais il suffit d'un homme pour nous faire perdre la tête, force et volonté.


"Quand vous rencontrez l'homme qui vous fait sourire comme jamais vous n'avez souri, vous fait pleurer comme jamais vous n'avez pleuré... alors il n'y a d'autre solution que de succomber..."

"Quand j'étais petite et que je vivais encore à Thèbes, j'ai demandé à ma mère ce qu'était le paradis. Voici quelle fut sa réponse : "C'est un coeur où l'amour s'est installé à demeure." Bien entendu, j'ai ensuite demandé ce qu'était l'enfer. Elle m'a regardée droit dans les yeux et a prononcé ces mots : "C'est un coeur déserté par l'amour...""

"Un homme n'a de valeur que par ses actes, et non par les rumeurs qui l'entourent. Malheureusement, les actes de Jalal al-Khoury valident les rumeurs qui courent sur lui."

"- Je ne sais peut-être pas grand-chose, mais j'en sais plus que toi, Khalid-jan. Je sais par exemple que l'amour est fragile. Que t'aimer tient de l'impossible; C'est comme marcher dans le pire vent de sable avec le plus fragile des trésors. Si tu veux qu'elle t'aime, protège-la de cette tempête.
[...]
- Assure-toi de ne pas être la tempête de sable qui balaie tout sur son passge."

"- Est-ce de l'arrogance que de vouloir la constance contre vents et marées ? La permanence malgré l'adversité ?
- Tu désires l'impossible !
- Non, je désire l'absolu. Une femme capable de voir au travers, au-delà des apparences. Qui me complète. Soit mon égale.
- Et comment sauras-tu que tu as trouvé cette perle rare ?
- Elle sera comme l'air que je respire. Mon souffle de vie."

"Un jour, un grand sage a professé que les hommes les plus intelligents sont aussi les plus silencieux...
[...]
Parce qu'ils entendent tout..."

"C'est un cadeau du destin que de trouver le grand et véritable amour. L'amour qui donne plus qu'il ne prend."

"Certaines choses, certains êtres n'éclairent les cieux de notre vie que pendant un temps. Ensuite, nous devons les laisser illuminer d'autres cieux que les nôtres. L'accepter."

"Telle est la punition d'un monstre sans coeur : désirer un trésor comme sa vie, l'avoir à portée de main et en même temps savoir, sans l'ombre d'un doute, que jamais il ne le méritera ni ne le possédera.."

"Shéhérazade était redoutable. Quelle petite peste ! Montagne d'Aimant qui, par son pouvoir d'attraction, arrachait l'acier des navires afin qu'ils sombrent. Le magnétisant d'un seul sourire. D'un froncement de nez."

"A son roi, qui savait si bien souffler le chaud et le froid. Qui l'avait enflammée, embrasée et réduite en cendres, mais de ses cendres n'avait-elle pas connu sa renaissance ?"

"Ce soir, lui seul comptait.
Ainsi que leurs mains jointes et serrées avec force au-dessus de sa tête.
Son murmure, un souffle imperceptible aux creux de son oreille.
Cette nuit-là, il n'y avait qu'un homme et une femme.
Et surtout, le désir de s'oublier au reste du monde."

"Quand j'étais petit, ma mère me disait que le meilleur de la vie, c'est de savoir que l'histoire n'est pas finie. Notre histoire a peut-être touché à sa fin, mais la tienne reste à raconter. Fais-en l'histoire la plus belle et la plus précieuse."

Note :

[15/20]
L'écriture de l'auteure est belle, le conte de Shéhérazade me fait rêver, et la malédiction qui est à la base du récit rend la lecture intrigante. Mais je n'ai pas totalement réussi à m'attacher aux personnages principaux ni à croire à leur histoire d'amour. Et le fait que la suite de la saga ne soit pas disponible en VF m'a beaucoup déçu également...


D'autres couvertures


mardi 28 mars 2017

Death comes to Pemberley


Synopsis : Six ans après le mariage d'Elizabeth Darcy, par un soir de tempête d'octobre, dans la résidence idyllique qui abrite l'héroïne et son époux, l'impensable se produit : un crime a lieu, polluant les ombres de la vénérable demeure, auquel est mêlé un personnage peu recommandable au charme duquel Elizabeth elle-même n'avait pas été insensible par le passé.

Les acteurs / Les personnages :

Anna Maxwell Martin
Alias Elisabeth Darcy
 (C'est une actrice que j'aime beaucoup mais j'aurai vu Elisabeth sous de plus jolis traits...)
Vue dans North and South

Matthew Rhys
Alias Mr Darcy
(Inconnu au bataillon mais je le trouve vraiment charmant :p)

Matthew Goode
Alias George Wickham
(Il a vraiment une tête de psychopathe !)
Vu dans Stoker

Jenna-Louise Coleman
Alias Lydia Wickham
(Elle joue très bien l'idiote superficielle !)
Vu dans Victoria

Eleanor Tomlinson
Alias Georgiana Darcy
(Ce rôle lui va come un gant !)
Vue dans Poldark

Mon avis :

L'univers de Jane Austen et moi, c'est une grande histoire d'amour ! En fait, je suis raide dingue de toutes ces adaptations de grands classiques anglais d'époque. Tous les ans je me fais un marathon de toutes les adaptations ciné ou série de mes histoires préférées. Orgueil et Préjugés est évidemment un de mes préféré !
Ce qui est étrange, par contre, c'est que je n'apprécie pas forcément les lire. J'aime les regarder. J'aime les décors, les costumes, les paysages, etc, etc,... Cela me fait rêver et en même temps cela me touche énormément. Cela me rappelle toujours qu'à une époque les femmes n'avaient vraiment pas le choix pour leur futur. Elles dépendaient totalement de leur famille, et le seul objectif de leur vie était de faire un bon mariage. 


C'est donc avec un grand enthousiasme que j'ai commencé l'adaptation de la suite d'Orgueil et Préjugés en roman. D'ailleurs, cette suite n'a pas de très bonnes notes sur Livraddict, je pense que la série BBC est meilleure.



Nous retrouvons tous les personnages, auxquels nous nous sommes tant attachés, sept ans après le mariage de Mr and Mrs Darcy. Et rien que ça, c'est que du bonheur. Voir Elisabeth évoluer en tant que maîtresse de Pemberley, à faire des œillades à son cher Darcy, mon cœur ne pouvait que battre à cent à l'heure !
J'ai trouvé le choix des acteurs et actrices totalement parfait, sauf peut-être celui d'Elisabeth. J'aime l'actrice mais je ne la trouve pas assez jolie pour ce personnage que j'aime tant. Par contre son tempérament reste le même, et ça c'était très important pour moi !



Les décors, les costumes, les paysages anglais, tout y est pour faire mon bonheur et le bonheur de tout fan de ce genre de séries qui se respecte.
Dans ce nouveau scénario, nous retrouvons d'anciens personnages qu'on aime (ou pas). Je pense notamment à cette chère Georgiana qui se retrouve déchirée entre son cœur et son devoir envers sa famille. 


Le couple Wickham fait également son apparition, au grand malheur de toute la maisonnée de Pemberley puisque, comme nous l'avons découvert dans Orgueil et Préjugés, George Wickham a fait beaucoup de mal à tout ce beau monde.


Il était malgré tout très drôle de retrouver Lydia (ainsi que Mrs Bennett) qui est toujours aussi peste, mais qui amène une part de frivolité et de drôlerie dans un scénario qui est beaucoup plus sombre que ce à quoi nous sommes habitué habituellement pour ce genre de série.


Car oui, ce qui change dans cette série par rapport aux autres, c'est que au-delà des histoires de cœur, de mariages arrangés, etc, nous avons également une enquête policière qui amène tous les personnages à se suspecter les uns les autres.
Un meurtre a lieu sur le domaine de Pemberley, et tout le monde est de près ou de loin affilié à cet acte atroce. Ce qui amène évidemment des drames domestiques et des questions sans réponses puisque tout le monde a ses secrets et n'a visiblement pas très envie que les autres les découvrent. 


J'ai vraiment aimé cette enquête car elle permet d'apporter un côté plus adulte et plus concret à l'histoire. Elle nous montre le système judiciaire de l'époque et à quel point la Justice n'était vraiment pas la même que celle que nous avons actuellement.


La présomption d'innocence était clairement une utopie et on pouvait finir au bout d'une corde pour un simple braconnage.


Je n'ai pas décroché un seul instant pendant les trois épisodes qui constituent cette suite et je l'ai terminé avec un pincement au cœur. L'enquête est finement menée, et les différents personnages ont tous plus ou moins une certaine responsabilité dans tout ce qu'il se passe.

Le petit plus :

Les scènes d'amour !! 


Et oui, les adaptations de Jane Austen sont en règle générale très romantiques mais aussi très sages. J'ai été très heureuse de trouver les Darcy très amoureux, mais aussi avec le caractère qui les caractérise. 
Les scènes de de tendresse sont un peu plus poussées dans cette série et, franchement, c'est que du bonheur !


Non, je ne suis pas une obsédée ! MDR

Conclusion : 

[17/20]
Très belle surprise pour cette suite d'Orgueil et Préjugés ! J'ai adoré retrouver tous les personnages emblématiques, et j'ai aimé découvrir une dimension plus sombre et plus adulte dans cette nouvelle histoire. Une enquête policière rythme le récit tandis que des histoires d'amour se poursuivent ou se créent.


Top Ten Tuesday : Les 10 romans que vous avez lu durant la première année de vie de votre blogue


J'ai commencé mon blog en septembre 2011, du coup je me rends compte que de l'eau à couler sous les ponts depuis !!
Et c'est là aussi que je vois que j'ai entamé pleiiin de sagas qui, presque 6 ans plus tard, ne sont toujours pas terminées ahahaha.
Je lisais aussi beaucoup plus de romans qu'aujourd'hui, mais moins de BD et mangas ^_^

1) Les gros coups de coeur

Et pourtant j'ai été très déçue par leur suite, je n'ai d'ailleurs jamais terminé les sagas !

Je suis totalement amoureuse de ces livres / sagas, et je les relirais avec grand plasir un jour prochain ! (pour Quand souffle le vent du nord, c'est déjà fait ^^)

2) Les sagas commencées à l'époque et toujours pas terminées

 Et le pire c'est que je veux vraiment toutes les terminées (notamment Jack Spark et l'Epouvanteur !!)
J'avais adoré la coïncidence du nom de mon blog avec Ephémère :D (j'ai découvert le livre peu de temps après la création du blog hihi)

3) Les livres que j'ai lu après avoir visionné leurs adaptations ciné / séries et que j'ai aimé 
(et c'est rare !!)


4) Les gros pavés

Je serais toujours ultra fière de moi pour avoir lu Notre Dame de Paris :p Depuis, j'ai tenté Les Misérables mais il me réussit beaucoup moins...
J'ai également lu quasiment tous les tomes du Trône de fer ^^

5) Ma découverte de la Bit-Lit

Et oui, la création de mon blog et l'échange avec les copinautes m'a permis de découvrir une tripotée de sagas Bit-Lit que je n'ai toujours pas terminé mais que j'adore !!!
Je suis bien avancée pour Rebecca Kean, Les chroniques de MacKayla Lane et La confrérie de la dague noire !

6) Ceux que je ne m'attendais pas à aimer

Je n'apprécie pas particulèrement Marc Levy en règle général, mais je ne l'attendais pas dans ce registre et franchement j'ai été touchée ^^

7) Les Ovnis

Autant God Save la France, il y avait des passages drôles, autant Love & Pop c'était franchement bizarre voir même malsain. 

8) Celui qui fait du bien

Ce fut mon premier livre en partenariat et j'ai en plus rencontré l'auteure. Il m'a parlé comme peu de livres ont pu le faire...

"Et moi, j'ai beau sourire et faire la fière, je trimballe le sombre corridor de mon enfance, l'endroit tout noir où dort le boa constrictor. Je trimballe toujours mes fantômes..."

9) Les mangas

Je remercie Yukarie car c'est grâce à elle que j'ai autant lu de mangas cette première année de blog ^^

10) Les déceptions

Dracula et Peter Pan ne furent pas de grosses déceptions, mais je préfère tout de même largement les adaptations ciné. Par contre, Charlie et la chocolaterie est clairement en dessous du chef-d'oeuvre de Burton. Et alors Instinct... C'est simple, cette saga m'a tellement traumatisée que je me refuse à retenter un seul livre de Vincent Villeminot !

dimanche 26 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous / Que regardez-vous ?




J'ai lu

[17/20]
Un livre qui m'aura vraiment tenu en haleine tout du long et qui va crescendo. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Clay (aussi à Hannah mais pas autant que je l'aurai voulu). La fin m'a parut franchement abrupte et je m'attendais à autre chose... Et en même temps... A quoi d'autre aurai-je pu m'attendre ?

"J'ai marché pendant des heures, m'imaginant ce voile de brume en train de s'épaissir pour m'avaler toute entière. Et la simple pensée de pouvoir dispaître ainsi - en un clin d'oeil - me rendait heureuse."


[17/20]
Je suis gaga des jeunes fiancés, ils sont juste trop mignons tous les deux <3<3 et bien sûr c'est toujours un délice et un voyage pour les yeux !





[17/20]
Toutes les robes sont absolument sublimes. Un vrai plaisir pour les yeux à chaque page. Et j'aime de plus en plus Lavinia ! ^^



[17/20]
Qu'est-ce que c'est bien écrit ! Drôle et sarcastique en même temps. Une merveille

"Il ne faut pas vendre la dent du troll avant de l'avoir arrachée."



[17/20]
Un savant mélange d'horreur, de thriller et de fantastique. Beaucoup de mystères dans cette histoire et nous n'avons pas encore toutes les clés pour découvrir ses secrets. J'ai hâte d'en connaître la suite




Je suis en train de lire


[70 %]
J'aime énormément mais j'ai appris la semaine dernière que le tome 2 ne sera pas publié en français donc je suis un peu déprimée et frustrée par avance...

"- Combien de temps un homme doit-il payer pour ses erreurs, sayyidi ?
- Jusqu'à ce que toutes ses dettes soient effacées. Jusqu'au pardon... répondit Khalid sans hésiter."


"Quels étaient ses sentiments pour lui ?
Malheurueusement, se poser la question, c'était déjà y répondre. 
Et reconnaître son  pouvoir sur elle. Sur son  coeur."

"- Nous autre, les femmes, nous avons souvent la tristesse comme compagne d'infortune, n'est-ce pas !
- Que veux-tu dire ?
- Eh bien, nous sommes assez fortes pour prendre le monde à bras-le-corps, mais il suffit d'un homme pour nous faire perdre la tête, force et volonté."

"Quand vous rencontrez l'homme qui vous fait sourire comme jamais vous n'avez souri, vous fait pleurer comme jamais vous n'avez pleuré... alors il n'y a d'autre solution que de succomber..."

"Quand j'étais petite et que je vivais encore à Thèbes, j'ai demandé à ma mère ce qu'était le paradis. Voici quelle fut sa réponse : "C'est un coeur où l'amour s'est installé à demeure." Bien entendu, j'ai ensuite demandé ce qu'était l'enfer. Elle m'a regardée droit dans les yeux et a prononcé ces mots : "C'est un coeur déserté par l'amour...""

"Un homme n'a de valeur que par ses actes, et non par les rumeurs qui l'entourent. Malheureusement, les actes de Jalal al-Khoury valident les rumeurs qui courent sur lui."

"- Je ne sais peut-être pas grand-chose, mais j'en sais plus que toi, Khalid-jan. Je sais par exemple que l'amour est fragile. Que t'aimer tient de l'impossible; C'est comme marcher dans le pire vent de sable avec le plus fragile des trésors. Si tu veux qu'elle t'aime, protège-la de cette tempête.
[...]
- Assure-toi de ne pas être la tempête de sable qui balaie tout sur son passge."

"- Est-ce de l'arrogance que de vouloir la constance contre vents et marées ? La permanence malgré l'adversité ?
- Tu désires l'impossible !
- Non, je désire l'absolu. Une femme capable de voir au travers, au-delà des apparences. Qui me complète. Soit mon égale.
- Et comment sauras-tu que tu as trouvé cette perle rare ?
- Elle sera comme l'air que je respire. Mon souffle de vie."




[29 %]
Pour l'instant j'aime énormément, ça se lit vraiment tout seule et les deux héros sont supers attachants :)

"Chaque fois que je sors manger dehors, je paie secrètement le repas de quelqu'un d'autre. Je n'en ai pas les moyens mais tant pis parce que ça me fait du bien d'imaginer ce que ressentent les gens en apprenant qu'un parfait inconnu leur offre ce cadeau sans rien attendre en retour."




[17/20]
Des X-Men comme vous ne lez avez jamais vu ! Sanglant, violent, drôle. Un petit air de Mad Max par ci, du Charles-Xavier gâteux par là, puis du Logan qui part en décomposition. Une enfant hyper attachante et surtout hyper dangereuse : J'ai surkiffé !!! Il y a peut-etre juste la fin que j'ai trouvé un peu en dessous.


[18/20]
J'ai beaucoup pleuré parce que les sujets abordés me touchent de près, et j'ai beaucoup ris, parce que c'est aussi un film qui fait du bien. Foresti est à la fois drôle et bouleversante, comme ce film. Un vrai bijou qui nous donne envie, une bonne fois pour toutes, d'être femmes et de nous aimer <3


[16/20]
Enchanteur, très (trop ?) musical, beau, magique, touchant. Mon âme de petite fille a adoré. Oui, mais... MAIS c'était aussi un peu niais, et soit trop proche, soit pas assez du dessin animé de 1995. Je pense que je l'apprécierais plus en VOSTFR.


[14/20]
J'avais entendu parler de cette histoire auparavant mais ce n'est qu'en voyant ce film que je me suis vraiment rendue compte de ce qu'ont vécu ces hommes ! Bon, par contre, à part la belle musique et quelques bons acteurs, ce n'est pas mon film préféré du genre. Mais j'ai quand même versé ma petite larmichette à la fin !
Par contre, que venait faire Juliette Binoche là-dedans ??


[17/20]
Très belle surprise pour cette suite d'Orgueil et Préjugés ! J'ai adoré retrouver tous les personnages emblématiques, et j'ai aimé découvrir une dimension plus sombre et plus adulte dans cette nouvelle histoire. Une enquête policière rythme le récit tandis que des histoires d'amour se poursuivent ou se créent.